Notre histoire

Version imprimable

LA FONDATION

Une longue tradition éducative !

Les Frères des Ecoles Chrétiennes ouvrent en 1839 un pensionnat 40, rue Basse (aujourd’hui rue Raynouard) dans « l’hôtel de Valentinois », dont un des hôtes illustres fut Benjamin Franklin.

56 élèves ! Une direction confiée à un frère venu du Pensionnat de l’Immaculée Conception de Béziers qui, en souvenir de son précédent Collège, fixe au 8 décembre la fête patronale.

Très vite, le pensionnat est remarqué par son dynamisme éducatif et pédagogique : ouverture de classes spéciales préparant aux Grandes Ecoles en 1860 et visite du Ministre Victor Duruy en 1864 qui cite en exemple le Collège de Passy.


TOURMENTE ET RENAISSANCE

Face à la loi expulsant les congrégations enseignantes, les Frères de Passy font en 1905, le choix de l’exil ; le Collège de Passy s’installe avec professeurs et élèves en terre belge à Froyennes.

Refusant de voir disparaître une école dans le quartier de Passy une " association de pères de familles " assure l’organisation d’une école primaire, officiellement non confessionnelle, dans un des bâtiments de l’ancien pensionnat.
L’école " laïque " prospère et ouvre bientôt des classes secondaires.

Un rapprochement s’opère avec le Diocèse qui y nomme un prêtre en 1911.
A la demande du Cardinal Jean Verdier, l’établissement devient diocésain en 1933 ; en hommage à l’Archevêque de Paris, il prend alors le nom de Saint-Jean de Passy.


UN GRAND COLLEGE PARISIEN

Traditions et … innovations !

Après la seconde guerre mondiale, Saint-Jean de Passy se développe considérablement : de nouvelles implantations complètent les bâtiments du 72 rue Raynouard, ce qui permet non seulement d’accueillir un nombre d’élèves toujours plus grand, mais aussi d’élargir l’enseignement dispensé en particulier entre 1989 et 1995 par l’ouverture d’un enseignement supérieur (Classes Préparatoires HEC).

Pour assurer une pédagogie moderne, un grand programme de rénovation, le Projet 2000, est lancé en 1987 : réorganisation de la bibliothèque en CDI, réfection des laboratoires, création d’un gymnase aux normes du hand-ball et d’une salle omnisports ainsi que d’une salle audiovisuelle de grande capacité (Salle Jean-Paul II).

Le projet 2000 n’oublie pas la vocation première de Saint-Jean et prévoit la construction de la chapelle qui est bénie par S.E. le Cardinal Lustiger le 5 février 1994.
L’aménagement des caves de la rue Raynouard permet d’améliorer et d’augmenter les espaces pédagogiques. 

Le début de ce siècle est marqué par une approche éducative innovante et originale de la mixité puisque le Collège accueille, depuis la rentrée 2001, les jeunes filles et les garçons dans des classes séparées.
Une démarche éducative qui s’exerce dans le cadre d’une mixité attentive à donner une éducation et une formation de qualité à tous, tout en respectant la personnalité et le développement des adolescents.


LE RAPPROCHEMENT AVEC NOTRE-DAME DE GRACE

Enrichir notre expérience et notre vocation

Le Collège Notre-Dame de Grâce, avec qui nous partageons les locaux du 62 rue Raynouard, s’est spécialisé dans l'accompagnement d’élèves devant renouer avec la réussite scolaire. L’approche éducative y est guidée par l’accueil individualisé et par des classes à effectifs réduits. L’adossement à une structure plus large et plus solide était indispensable à la pérennité de son action.

Saint-Jean de Passy, par sa proximité géographique et par sa structure, est l’établissement qui peut le mieux favoriser l’existence du Collège Notre-Dame de Grâce. Nous nous sommes engagés avec enthousiasme et conviction dans cette aventure.

  • Notre-Dame de Grâce est intégré en conservant sa dénomination
  • Chacun des deux collèges disposera de ses moyens particuliers et conservera sa  spécificité éducative

Il a été prévu une période transitoire de deux ans pendant laquelle Mme Roulleaux, ancienne Directrice, est demeurée Directrice du Collège Notre-Dame de Grâce.

Cette période a été mise à profit pour définir et mettre en œuvre les règles pratiques du " savoir vivre ensemble ".

A partir de l’année scolaire 2012/2013, Monsieur Stéphane Feneyrol, Directeur des Etudes du Collège Notre-Dame de Grâce, a été nommé avec pour mission de mener à bien le projet spécifique de ce collège.

Des enseignants et des éducateurs attelés à la même tâche éducative en des conditions différentes : un beau défi à relever pour nous ouvrir à une nouvelle approche éducative, mettre en œuvre une pédagogie différenciée,  enrichir et diversifier notre expérience et notre vocation.

La vie quotidienne de notre établissement ne s’en trouvera pas modifiée ; l’esprit de Saint-Jean présidera toujours à sa destinée tout en animant désormais la collaboration avec le Collège Notre-Dame de Grâce de Passy.

L’avenir s’envisage dans la continuité éducative : situer chaque élève dans la lumière de l’Amour de Dieu, pour qu’il donne le meilleur de lui-même, afin que chacun trouve sa voie d’excellence dans l’épanouissement de ses talents.