Actualités

Ainsi, le lundi 12 novembre dernier, la cinquantaine d’élèves choristes a répondu à l’invitation de madame Danièle Giazzi, maire du XVIe arrondissement pour la commémoration du Centenaire de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale. Aux côtés de la fanfare de la Garde Républicaine, ils ont eu l’honneur de chanter la Marseillaise lors de cet événement des plus solennels qui s’est déroulé en deux temps: une première célébration au pied de la statue du maréchal Foch sur la place du Trocadéro puis une seconde partie devant le monument votif aux morts pour la France à la mairie du XVIe arrondissement.

Ce fut également l’occasion pour eux de se pencher sur le sens et la portée du texte. Au-delà du premier couplet, connu de tous, ils ont pu découvrir le sixième couplet, plein de panache et le septième couplet, plus touchant, le bien nommé « couplet des enfants ».

Lors de son discours, monsieur Claude Goasguen, député de Paris, a rappelé l’importance, aujourd’hui comme il y a cent ans, de soutenir notre armée, chargée de défendre notre « liberté chérie », faisant écho au sixième couplet.

Au terme de cette matinée, madame le Maire a invité nos élèves à une collation dans les salons de la mairie pour les remercier de leur investissement.

Nous espérons que cette journée aura permis à nos élèves de mieux appréhender les enjeux de ces commémorations et qu’à leur tour, ils suivront leurs aînés et marcheront, comme le dit le septième couplet, dans « la trace de leurs vertus ».

Anne-Sophie Fourneret et Nicolas Vardon