Diaporama à la UneNon classé

Pourquoi allons-nous à Montmartre cette année avec tous les CM1 & CM2 de Saint-Jean de Passy ?

Cette démarche spirituelle est liée au centenaire de la consécration de la Basilique de Montmartre au Sacré Cœur de Jésus, thème principal du dernier livret de Carême remis aux enfants.

Le Cœur de Jésus veillant sur tous les parisiens, il nous a semblé important que nos élèves puissent faire un pèlerinage en cette année jubilaire !

Un peu d’histoire avec la basilique de Montmartre …

A l’origine de la construction de la Basilique, un « Vœu National »

Le contexte : 1870, la guerre éclate entre la France et l’Allemagne. Le Concile qui se tenait au Vatican est interrompu et le pape, qui n’est plus protégé par les troupes françaises, se considère prisonnier dans la cité du Vatican ! En France, c’est la défaite militaire et l’occupation d’une partie du pays par les troupes allemandes.

La démarche de Messieurs Alexandre Legentil et Hubert Rohault de Fleury est spirituelle. Ils font vœu de construire une Eglise consacrée au Cœur du Christ « en réparation » (c’est-à-dire en pénitence pour les infidélités et les péchés commis) car pour eux, les malheurs de la France proviennent de causes spirituelles plutôt que politiques.
Fin 1872, le Cardinal Guibert, archevêque de Paris, approuve ce vœu et choisit Montmartre.

QUELQUES GRANDES DATES                                           

 1er août 1885 : début de l’adoration eucharistique continue, qui n’a jamais cessé depuis.

 6 novembre 1887 : en route vers Rome, Thérèse Martin (qui deviendra Sainte Thérèse de Lisieux), âge de quatorze ans et demi, se consacre au Sacré-Cœur dans la Crypte de la Basilique à l’autel saint Pierre.

 6 juin 1889 : Charles de Foucauld se consacre au Sacré-Cœur en la basilique de Montmartre, toujours en construction.

 5 juin 1891 : inauguration solennelle de la Basilique, à laquelle il manque encore le grand dôme, par le Cardinal RICHARD, archevêque de Paris, en la Solennité du Sacré-Cœur.

 20 novembre 1895 : une cloche de 19 tonnes fondue en 1891 à Annecy est offerte à la Basilique du Sacré-Cœur par la Savoie. C’est la célèbre « Savoyarde ».

 6 avril 1912 : achèvement du campanile et mise en place de la croix du lanternon.

 1914-1918 : la Première guerre mondiale suspend la consécration de la Basilique, initialement prévue le 17 octobre 1914.

 16 octobre 1919 : consécration de la basilique par le Cardinal AMETTE, archevêque de Paris, et sous la présidence du Cardinal VICO, légat du Pape Benoît XV.

 1923 : à l’occasion de la Pentecôte, inauguration de la mosaïque du Christ en gloire qui orne le chœur de la Basilique.

 Nuit du 20 au 21 avril 1944 : Deuxième guerre mondiale. L’adoration nocturne continue pendant les bombardements qui soufflent les vitraux de la Basilique.

 1er juin 1980 : à l’occasion de son premier voyage apostolique en France, le Pape Jean-Paul II se rend en pèlerinage à la Basilique du Sacré-Cœur.

 4 juin 2010-1er juillet 2011 : Jubilé des 125 ans de l’adoration eucharistique continue, jour et nuit.

2019 : Centenaire de la consécration de la basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

Le texte du vœu placé dans la basilique est le suivant :

« En présence des malheurs qui désolent la France et des malheurs plus grands peut-être qui la menacent encore.

En présence des attentats sacrilèges commis à Rome contre les droits de l’Eglise et du Saint Siège, et contre la personne sacrée du vicaire de Jésus Christ.

Nous nous humilions devant Dieu, et réunissant dans notre amour l’Eglise et notre patrie, nous reconnaissons que nous avons été coupables et justement châtiés.

Et pour faire amende honorable de nos péchés et obtenir de l’infinie miséricorde du Sacré Cœur de Notre Seigneur Jésus Christ le pardon de nos fautes, ainsi que les secours extraordinaires qui peuvent seuls délivrer le Souverain Pontife de sa captivité et faire cesser les malheurs de la France nous promettons de contribuer à l’érection, à Paris, d’un sanctuaire dédié au Sacré Cœur de Jésus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires