À propos de Saint-Jean de Passy

Saint-Jean de Passy a été fondé en 1839 par les frères des Ecoles Chrétiennes ; l’Ecole s’appelle alors Pensionnat de Passy. C’est en 1905 que des pères de famille du quartier fondent une Association pour poursuivre l’oeuvre des frères interdits d’enseignement en France. Ils se mettent en Société Anonyme. C’est elle qui gère toujours l’établissement actuellement.

En 1911, ces parents se rapprochent de l’archevêque de Paris (le Cardinal AMETTE) pour lui demander sa protection ; c’est à ce moment-là que l’Ecole devient diocésaine.

En 1933, l’archevêché prend des parts dans la Société Anonyme pour éviter une faillite. Pour le remercier, l’Ecole emprunte le prénom de l’archevêque en 1939, le Cardinal Jean VERDIER et devient Saint-Jean de Passy.

C’est ainsi que l’archevêque de Paris a toujours voulu que la principale mission de Saint-Jean de Passy demeure l’annonce de l’Evangile à travers l’exemplarité de ses pédagogues, de ses éducateurs et de ses pasteurs. Le Christ, véritable éducateur, est au centre de la vie de l’Ecole, afin de permettre à chacun de viser sa propre progression et perfection. Tout homme et tout l’homme est concerné par ce chemin de sainteté. L’aumônier général et le chef d’établissement veillent à mettre en place les conditions de cette mission. Humblement et avec enthousiasme, chacun accepte de se mettre à l’école du Christ. C’est ainsi qu’est mise en place une catéchèse pour toutes les classes, adaptée en fonction des niveaux et selon une cohérence d’ensemble.

jean_verdier

À Saint-Jean de Passy, notre ambition est de former toute la personne et de viser l’excellence dans tous les domaines. On ne vise pas seulement l’instruction des élèves mais aussi leur éducation intégrale. A Saint-Jean de Passy, nous croyons que cette éducation doit s’enraciner dans la tradition chrétienne : il faut d’abord passer par le Décalogue pour développer ensuite les Béatitudes. Notre but est toujours la croissance de la liberté et l’épanouissement de la personne, et le fruit de tout cela est la joie.