ActualitésConférences de mai 2022 à Saint-Jean de Passy

Deux intervenants de haut vol sont intervenus pour des conférences en lien avec la géopolitique au sein de notre établissement. Organisées pour nos lycéens suivant la spécialité géopolitique ainsi que pour nos étudiants en Classes Préparatoires ECG, ces conférences pendant l’année scolaire apportent un précieux complément et un recul nécessaire sur des questions de fond ou des points d’actualité. Vous trouverez ci-dessous les intervenants du mois de mai. Régulièrement, ces conférences sont ouvertes aux familles de Saint-Jean de Passy. Vous trouverez ci-dessous les dernières interventions du mois de mai 2022.

19 mai – S.E. David Martinon, ambassadeur de France en Afghanistan

Une  conférence passionnante sur les enjeux géostratégiques et les conséquences de la situation en Afghanistan par SE. M. David Martinon organisée pour nos élèves en spécialité géopolitique et nos étudiants en Classes Préparatoires ECG. Cette conférence était également ouverte aux parents de Saint-Jean de Passy.  Ce fut une intervention marquée par la finesse de l’analyse et l’explicitation systématique du contexte et des usages en diplomatie. A l’issue de la conférence, la séance de dédicace de son dernier ouvrage a permis de nombreux échanges informels entre l’ambassadeur et nos élèves.

20 mai – Général Hervé Gobilliard

Le Général Gobilliard a proposé une réflexion sur les conditions nécessaires à la Paix après un conflit en intervenant sur le thème : « Crime de masse et justice internationale, quels enjeux ? ». Un sujet brûlant d’actualité avec les premiers jugements des crimes de guerre liés à l’Ukraine, donnant à voir l’ampleur de ces enjeux et la complexité de cette problématique. Une intervention soulignant la nécessité d’une exigeante préparation tant intellectuelle que humaine des parties prenantes.

17 mai – Olivier REY

Philosophe et mathématicien, Chercheur au CNRS, Enseignant en philosophie à l’Université Paris 1, Olivier Rey est intervenu sur la nécessité d’interroger le savoir scientifique au prisme du bien commun. « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Revenant sur les dernières avancées scientifiques, le philosophe et mathématicien a proposé des chemins de pensée sortant des poncifs ressassés pour donner à l’être humain la capacité de décider de son avenir.

                           

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires